Cedric de Speville

SPEEC H CEDRIC DE SPEVILLE 4 JUNE 2011
M. Cédric de Speville assume la présidence de la CCI, une institution vieille de 160 ans. Il est un des plus jeunes présidents de la CCI. Il détient une maîtrise en économie de l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne, un MSc in Accounting and Finance de la London School of Economics ainsi qu’un Master in Business Administration de la Columbia Business School (New York). Cedric est accompagne par son épouse, Vanessa et le couple a deux enfants, Paul et Marie.
Nous avons tenu à vous accueillir, cher Cedric, devant ce parterre ou bat le cœur de l’Ile Maurice profonde et dans la convivialité pour vous dire l’importance qu’ALIF accorde à l’avenir de notre pays et a ces hommes et femmes d’engagement appelés à œuvrer pour notre progrès économique. Nous considérons la CCI, ce club de créateurs, comme une pierre d’angle de la réalisation du rêve économique Mauricien car elle a un formidable appétit de s’investir au service de nos entreprises.
La CCI représente le gros des acteurs économique de l’Ile Maurice responsable de la croissance de notre richesse. Elle a démontré son efficacité pendant de longues années en prenant des décisions clairvoyantes pour toujours relancer notre économie. Cela qui nous a permis d’éviter les crises les plus graves. Le temps de travail, les salaires, la retraite et la répartition des richesses ont été ses préoccupations pour le plein emploi.
C’est un lourd héritage que vous avez à conserver pendant votre présidence et surtout de ne pas vous laisser dépasser par la turbulence qui se dessine avec l’instabilité du dollar, les crises financières, la reconfiguration numérique des organisations économiques, les difficultés de nos partenaires commerciales et le grand débat chez nous a propos de la Roupie forte ou faible. Ce dernier est à la fois une question économique, qui peut remettre en cause la reprise en cours, et une question sociale, avec le risque d’émeutes de la faim. Je voudrais saluer en passant le travail réalisé par vos prédécesseurs et aussi celui de cet Equilibriste qui est Manu Bheenick, la cible a la fois des Consommateurs et des Exportateurs et qui réussit heureusement à maintenir l’inflation a un niveau raisonnable.
Nous souhaitons que vous avanciez sur le mandat que vous a confié la communauté des affaires. Nous sommes confiants aussi que vos membres s’engageront et prendront avec vous des mesures pour aboutir à un résultat qui profitera au pays. Chacun est bien conscient que l’immobilisme et le statu quo qui existent dans certains secteurs de notre économie nous sont parfaitement interdits. Ici j’ai en tete a quel point la complexité administrative est une entrave à l’esprit d’entreprise. On ne doit pas oublier que le numérique impose une réactivité immédiate car toute décision est mondialisée avec une vitesse colossale.
La CCI s’est sans doute fixé un agenda ambitieux. Nous savons qu’un an est très court pour tout accomplir. Evidemment, vous ne réussirez pas tout. Mais travelling hopefully is better than to arrive doit résumer votre philosophie.
Je sais que votre agenda est très chargé. C’est un honneur de vous recevoir. Nous comptons beaucoup sur votre engagement et de celui de votre équipe qui travaillera de façon collégiale, nous misons aussi beaucoup sur vos déterminations à poursuivre dans la voie qui a permis a Maurice de s’imposer en haut du classement de Mo Ibrahim. Dites-vous bien quand même que c’est ce qu’attend le Mauricien, souvent très ingrat, de ses dirigeants: qu’ils apportent des réponses à leur souci quotidien.
Je vous dirai très simplement qu’en vous choisissant comme Président, la CCI a choisi la voie de la croissance car l’opinion publique sent bien que dans les mains de l’équipe que vous mènerez va se jouer l’avenir de la reprise. Vous n’avez pas le droit d’échouer. Votre parcours qui est une histoire de fidélité avec vos rêves, confirme que notre attente est raisonnable. L’on peut réussir dans notre pays, la réussite n’est pas un gros mot; il suffit d’être positif et honnête. L’Ile Maurice se modernise, accueille les investissements étrangers, veut vivre dans l’excellence et a besoin de vous. Je suis sûr que votre présidence sera fructueuse et je forme les meilleurs vœux de succès pour vous, pour l’Ile Maurice et les Mauriciens. Felicitations Bonne chance.